Ana Verissimo, une militante écologiste engagée pour les droits de l’Homme nous a quitté.es ce dimanche.

Les élu.e.s, les collaboratrices du groupe écologiste du 18e arrondissement ainsi que les militant.e.s du groupe local EELV 18e ont appris avec une grande tristesse le décès d’une des leurs après deux ans et demi de lutte contre la maladie.

Née au Portugal de parents exilés politiques il y a 54 ans, Ana VERISSIMO a consacré sa vie à la défense des droits humains et à l’égalité, notamment auprès des familles rroms et des migrant.es dans le 18e arrondissement de Paris.

Prolongement de son engagement associatif à la Ligue des Droits de l’Homme, elle avait rejoint la liste des écologistes aux élections municipales en 2014.

D’abord Conseillère déléguée aux solidarités internationales et au co-développement durable, elle venait d’être élue par ses paires Adjointe au maire suite à sa naturalisation.

Dans le cadre de sa délégation, elle avait repris la Semaine de la solidarité internationale initiée par Hélène DELILLE, élue écologiste, sous la mandature précédente.

La maladie l’ayant progressivement affaiblie et dépossédée de ses moyens, ces derniers mois l’auront, bien malgré elle, empêchée de mener à bien son action et son mandat politiques avec toute l’énergie et la volonté qui était la sienne.

Elle nous aura quitté.e.s le jour du 1er tour de l’élection législative.

Nos pensées et nos condoléances vont à ses enfants, sa famille et ses proches.

Son sourire et sa joie de vivre nous manqueront.

Frédéric Badina-Serpette, Galla Bridier, Philippe Durand, Pascal Julien, Loic Lorenzini, Douchka Markovic, Sandrine Mées, élu-e-s du groupe EELV du Conseil du 18e arrondissement, Ouassila Belgaitounia et Florence Carrique-Allaire, collaboratrices, Anne Claire Boux et Fabrice Naud pour le groupe local Europe Écologie Les Verts du 18e.

Remonter