Commentaire du vœu relatif aux mineurs non-accompagnés dans le quartier de la Goutte d’Or

Par Galla Bridier, lors du conseil d’ardt du 27 novembre 2017:

La situation que vit le quartier de la Goutte d’or est grave, très grave d’autant que le nombre de jeunes concerné d’une trentaine serait passé à une cinquantaine. Grave pour les jeunes aussi, totalement dé-sociabilisés, polytoxicomanes et probablement exploités par différents types de réseaux. malgré la réaction rapide de la mairie du 18e, de l’hôtel de ville et de l’ensemble des autorités compétentes, force est de constater que la réponse est très difficile et complexe face à cette situation inédite.

C’est pour cela que les propositions que nous faisons dans ce vœu vont dans le bon sens, avec à la fois une dimension répressive ciblée mais surtout une réponse sociale et éducative innovante consistant en l’ouverture permanente d’un lieu dédié pour un accompagnement global.

Nous tenons à souligner plusieurs points:

  • l’augmentation d’actions répressives ne doit pas être le prétexte à l’expulsions de personnes sans titre de séjour
  • nous pensons que l’accentuation du travail de répression des réseaux s’impose, plus qu’un éventuel accompagnement au retour de ces jeunes d’autant plus qu’il nous difficile de savoir d’où ils viennent véritablement.

Remonter