E-lettre des élu.e.s n°38 (sept 2017)

E-CHOS du CONSEIL d’ARDT du 11 septembre 2017

Loïc LORENZINI, ex-conseiller municipal chargé de l’économie culturelle et des entreprises culturelles, devient adjoint au maire de la même délégation.
A l’occasion du point effectué sur la rentrée scolaire par l’adjoint concerné, il a exprimé sa satisfaction concernant la réussite de la mise en place de la sectorisation à Coysevox, comme mise en pratique réussie du vivre ensemble par des enfants qui ne partagent pas les même phantasmes que leurs parents. Il a souhaité un comité de suivi de la bi-sectorisation du rectorat pour affiner le dispositif. Et a suggéré une réflexion sur les dépenses d’énergie de fuel qui représentent une part importante du budget et auraient avantage à être basculées sur le budget pédagogique.

Loïc Lorenzini a présenté une subvention et convention avec l’association MILA (Le Marché Indépendant des Labels) pour le renforcement de l’accompagnement aux entreprises de la filière phonographique.

Philippe Durand a annoncé une prochaine distribution de bulbes (Anémones de Grèce) fin octobre puis de sachets de graines, et des subventions à destination, dans le 18e:
– des Amis Recycleurs et de l’association Au cœur des chats pour leurs projets de « + de nature en ville » dans le cadre du budget participatif 2016;
– d’Au cœur des chats pour son projet d' »enseignement de la biodiversité »
– de l’association Halage pour son action d’insertion professionnelle au travers de l’entretien horticole du stade des Poissonniers
Galla Bridier a eu le plaisir d’annoncer le 1er habitat participatif du 18e au 183 rue Ordener avec 17 logements, une crèche associative, un commerce et des espaces collectifs qui seront en partage avec les locataires de neuf logements sociaux contigus (cf Fiche technique).
Douchka Markovic s’est réjouie du programme de l’adjoint à la maire de Paris écologiste Christophe Najdovski de mailler Paris d’une voirie locale en zone 30 pour une ville plus apaisée. Elle a rappelé que le 1er octobre serait Journée sans voiture dans toute la capitale, dans le sens des 2 vœux qu’elle avait déposés (1 et 2). Elle a rappelé également le souhait de pistes cyclables au marquage bien visible, pris sur l’espace des voitures, et non sur celle des piétons.
Galla Bridier a soulevé les dangers que comportaient les modifications apportées au projet de la ZAC Chapelle Charbon par la délibération portée au conseil, hypothéquant l’intégration de l’espace vert de 3 hectares, tout en rappelant que 500 nouveaux logements représentaient une trop forte densité. Elle a regretté que le CDG Express, malgré l’importance de son impact, ne soit pas mentionné dans la délibération, réaffirmé la vigilance des écologistes sur le maintien des espaces verts, et annoncé les amendements que le groupe porterait en Conseil de Paris

Vœux

Explication de vote pour le vœu de la majorité relatif aux baisses de crédits de l’État pour la politique de la Ville et à la baisse des contrats aidés, par Frédéric Badina

– Le groupe s’est également joint au vœu municipal demandant que la désignation des demandeurs de logement intervienne avant le 15 juillet ou après le 20 août pour un fonctionnement optimal, non pénalisant

TRIBUNE
Un été difficile pour les plus fragiles dans le 18e
(paru dans le journal municipal M18 de septembre 2017)

RENCONTRES
Ouverture de la Maison Zéro déchet au 3 rue Charles Nodier avec ses expos, conférences, présentation d’initiatives entrepreneuriales, de politiques publiques, stages, boutique… Initiative de l’ONG Zero Waste France, elle s’est appuyée sur une campagne de financement participatif et ouvre son animation à toute bonne volonté.
Guillaume Holsteyn, entrepreneur solidaire et social, « coach de sdf, de ministres & d’entre-deux », ex-sans-abri et co-fondateur du Carillon, vient de s’installer dans le 18e et a rejoint notre groupe local. Bienvenue à lui !
Une librairie (la Régulière), un éditeur (Julien Nègre), une graveuse (Yoshiko Tesaki), une auteure (Frédérique Deguelt), un riverain (Alain Mayor), deux bibliothécaires (de la Goutte d’Or), trois comédiens (de Gaby sourire), 39 participants (de 8 ans à un âge vénérable), une délégation de l’Entrepreunariat culturel et une élue référente du quartier (Sandrine Mées): le beau cocktail pour un concours d’écriture réussi !

Remonter