Esther Benbassa au Rideau rouge le 23 février

« Retour sur une année douloureuse humainement et difficile politiquement (13 novembre, autres attaques terroristes, état d’urgence, déchéance de nationalité, loi travail, crise des réfugiés, explosion de l' »islamophobie », décomposition de la gauche, etc.). Retour aussi sur (déjà) cinq années passées au Sénat. Retour enfin, par touches éparses, sur une vie vécue dans trois pays différents (la Turquie, Israël, la France). (…)Vendredi noir et nuits blanches (Lattès) est un peu plus qu’un « livre politique », un récit.  »

Esther Benbassa est directrice d’études à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes et cofondatrice du « Pari(s) du Vivre ensemble », une association dédiée à la lutte contre les discriminations, le racisme et l’exclusion, ainsi qu’à la défense des droits des « minorités ». Intellectuelle publique ayant publié une trentaine d’ouvrages, elle est élue sénatrice EELV du Val-de-Marne en septembre 2011. Elle s’est attelée dès son élection à un travail de fond dans la Commission des Lois dont elle est vice-présidente, et continue son travail sur les questions de discriminations. Co-auteure d’un rapport d’information sur la lutte contre les discriminations, Esther Benbassa a déposé, entre autres, une proposition de loi relative aux contrôles d’identité et à la lutte contre les contrôles au faciès. Elle a également fait adopter par le Sénat, le 21 octobre 2015, une proposition de résolution visant à la promotion de mesures de prévention et de protection des déplacés environnementaux. Le 16 mars 2016, la Commission des lois du Sénat a créée sur proposition d’Esther Benbassa, une mission d’information intitulée : « Déradicalisation ? « Désendoctrinement, désembrigadement et de réinsertion » des djihadistes en France et en Europe. »

Librairie du Rideau rouge
42 Rue de Torcy
le 23/2 à 19h30

Remonter