Intervention de Galla Bridier sur le vœu portant sur le respect de la loi DALO

Ce n’est pas la première fois que nous abordons ce sujet au cours de cette mandature. Il reste purement inadmissible que des ménages reconnus prioritairement DALO soient encore expulsés sans solution de relogement par le Préfet de Police, qui pourrait parler à son homologue Préfet de Paris pour qu’il reloge ces personnes sur son contingent. Il n’est pas non plus entendable que le juge continue à valider des congés pour vente de bailleurs pour causes « d’endettement » alors que si l’on creuse, dans certaines situations, l’endettement est dû à des augmentations d’impôts que ces multipropriétaires bien souvent doivent payer en raison de leur patrimoine important ! Or, vendre un logement vide est beaucoup plus rentable qu’un logement occupé. C’est précisément le cas de Mme S dans le 18e arrondissement, qui vit depuis plus de 20 ans rue Doudeauville et qui a toujours été à jour de ses loyers ! La propriétaire avait commencé par lui offrir une proposition de logement qu’elle a oublié par la suite une fois que le juge avait prononcé l’expulsion.

C’est avec force que nous voterons donc ce vœu, avec l’espoir d’être entendu et que le Préfet n’exécute pas l’expulsion la semaine prochaine dans le 18e notamment.

 

Un commentaire pour “Intervention de Galla Bridier sur le vœu portant sur le respect de la loi DALO”

  1. […] A propos du vœu ci-dessous, adopté à l’unanimité lors du conseil d’ardt du 12 septembre 2016, l’intervention de Galla Bridier. […]

Remonter