La préservation du Bois Dormoy devient réalité ! (Communiqué de presse)

Dans le cadre des négociations sur la modification du Plan Local d’Urbanisme, les élu.es écologistes de Paris ont remporté une victoire importante pour le 18e : la préservation du Bois Dormoy. Elément de désaccord entre le PS et les écologistes du 18e lors des municipales 2014, cet espace riche en biodiversité initialement promis à la destruction sera finalement bel et bien préservé.

La préservation du Bois Dormoy était une opportunité à ne pas manquer lors de cette discussion sur l’urbanisme de Paris. Cet espace arboré constituera, dans un quartier à forte densité, un îlot de respiration et de fraîcheur. Il pourra s’articuler avec le projet de liaison verte entre la gare du Nord et Porte de la Chapelle.

Pour Galla Bridier, conseillère de Paris écologiste du 18e et présidente de la Commission logement et urbanisme du Conseil de Paris, « cette victoire reflète les choix d’orientation que nous défendons pour une ville plus douce à vivre pour ses habitants, une ville qui anticipe les changements climatiques». Elle ajoute : « il reste maintenant à travailler, avec les habitants, à l’ouverture de cet espace de nature en ville au grand public. Il faudra aussi veiller à la meilleure articulation possible avec l’équipement public qui verra le jour sur la parcelle. »

Cette victoire intervient après le classement du stade Championnet en Zone Urbaine Verte, pour lequel les élu-e-s écologistes du 18e s’étaient également fortement mobilisé.es aux côtés des riverain.nes. Douchka Markovic et Loïc Lorenzini, co-président.es des élu.es EELV 18, rappellent que « la nécessité de construction de logements, d’équipements publics ou de locaux d’activités ne peut se faire au détriment de la qualité de vie des quartiers et du besoin d’espaces de respiration ».

Notre détermination sera tout aussi forte sur le projet Ordener-Poissonniers, pour lequel les écologistes parisiens ont par ailleurs obtenu l’engagement d’un aménagement mixte et équilibré avec 30% d’espaces végétalisés au sol dont un jardin d’un seul tenant.

Par ailleurs, les jardins partagés ouverts comme Bois Dormoy sur des friches ont créé de nouveaux types d’espaces de respiration et de nouvelles façons de vivre la ville et son quartier. Dans nos futurs projets d’aménagements, il importera de leur trouver également une place pour répondre à la demande grandissante de nature en ville.

Les élu.es écologistes du 18e veilleront à systématiquement associer équité sociale et préservation, valorisation et augmentation du nombre d’espaces de nature.

Galla BRIDIER, Conseillère de Paris
Loïc LORENZINI et Douchka MARKOVIC, Co-président-e-s des élu-e-s EELV de la Mairie 18e

Un commentaire pour “La préservation du Bois Dormoy devient réalité ! (Communiqué de presse)”

  1. Bravo!!!!

Remonter