Lettre des éluEs écologistes et communistes à Colombe Brossel relative aux EDL

Inquiet.e.s des nombreuses pertes d’effectifs dans les Équipes de développement local dans les quartiers Politique de la ville de l’arrondissement, nos élu.e.s co-signent un courrier avec le groupe communiste pour demander un rendez-vous avec l’adjointe référente, madame Colombe Brossel.

« Madame la Maire,
Vous le savez, le 18e arrondissement est un territoire aux forts contrastes qui comporte de nombreux quartiers classés en politique de la ville. La politique que nous conduisons en la matière dans le 18e en devient de fait structurante. Aujourd’hui, ces quartiers font face à des difficultés accrues (montée des extrêmes, gestion des mineurs isolés, afflux des migrants, augmentation de la précarité…). Face à ce constat, l’action des acteurs locaux comme celles des services de l’Etat sont primordiales et se doivent d’être renforcées et encouragées.

L’action au sein de ces quartiers se construit « pour les habitants et avec eux, en favorisant leur participation à l’élaboration, au suivi et à l’évaluation des programmes d’actions et en les associant étroitement aux projets mis en oeuvre » (site de la ville de Paris).

Or l’année dernière, la ville de Paris a effectué une réforme organisationnelle. Les Équipes de Développement Local, auparavant regroupées par quartiers avec des chargé.e.s de développement local autour d’un.e chef.fe de projet, ont été réorganisées en quartiers des portes et quartiers des faubourgs autour d’une cheffe de projet et deux adjoints, les chargé.e.s de développement attenant.e.s.
Alors que nous devons faire face à une période de grandes incertitudes sur les moyens affectés aux quartiers politique de la ville, la réforme récente n’a pas été sans conséquences et suscite beaucoup d’interrogations des acteurs associatifs. A cela s’ajoute une série de départs, notamment dans l’encadrement, qui déstabilisent fortement le travail des équipes sur le terrain. Ce contexte global, tant d’un point de vue des ressources humaines que de la présence associative à court terme dans nos quartiers, n’est pas possible. La situation nous inquiète d’un point de vue humain autant que politique.

Par la présente, nous sollicitons donc un rendez-vous avec vous afin d‘évoquer ces sujets et le devenir de la Politique de la Ville et des quartiers populaires dans le 18e arrondissement.

Nous vous prions de recevoir, Madame la Maire, l’expression de nos salutations distinguées,

 

Douchka MARKOVIC                                                                    Loïc LORENZINI

Co-président.e.s du groupe des élu.e.s EELV du 18e

Gérald BRIANT

Président du groupe des élu.e.s communistes »

Lettre des éluEs écologistes et communistes à Colombe Brossel relatif aux EDL_oct2018

Remonter