agriculture urbaine



  1. A qui profitent les toits ?

    Cultiver des légumes biologiques ou des fleurs sur 4000m2 de toiture pour les commercialiser, notamment auprès des riverains: tel est le projet conçu par Pascal JULIEN (Adjoint écologiste au Maire du 18e) pour le toit de la Halle-Fret, l’un des équipements du nouveau quartier « Chapelle international » dont la construction commencera l’année prochaine Porte de la Chapelle. Une telle exploitation agricole pourra aussi être l’objet de visites pédagogiques pour les enfants – voire quelques adultes ! – qui ne savent plus trop comment poussent des tomates ou des concombres… …

    Lire la suite