Vœu EELV relatif à l’extension de la Journée sans voiture dès l’édition 2016

Le vœu ci-dessous, adressé à Madame la Maire de Paris et au Préfet de Police, a été voté à l’unanimité lors du conseil d’ardt du 14 septembre 2015:

« Considérant que le 27 septembre, la Ville de Paris organisera pour la première fois sous cette forme une Journée sans voiture, événement qui a vocation à être pérennisé dans le temps;

Considérant que le trafic routier est responsable de deux tiers des émissions de gaz à effet de serre, eux-mêmes responsables du dérèglement climatique,

Considérant que le transport routier et notamment individuel constitue en zone urbaine le premier émetteur de polluant atmosphérique avec le chauffage domestique ;

Considérant qu’ en 2012 en Ile-de-France, le transport routier est le principal contributeur aux émissions de carbone suie (66%) et aux émissions d’oxydes d’azote NOx (56%), ce dernier incluant les dioxydes d’azote NO2 qui représente un risque pour la santé humaine (pénétration dans les fines ramifications respiratoires pouvant entraîner une dégradation de la respiration ; hyperréactivité des bronches chez les asthmatiques ; augmentation de la sensibilité des bronches aux infections microbiennes chez les enfants);

Considérant l’opportunité majeure que représente cette Journée pour sensibiliser les Parisiens comme les Franciliens à l’amélioration de la qualité de l’air par une moindre circulation automobile et deux roues motorisées ;

Considérant que cette Journée sans voiture doit permettre de mettre en avant les efforts consentis par la Ville de Paris et la région Ile-de-France pour porter des nouveaux projets de transports alternatifs visant à encourager au report modal de la voiture vers les transports en commun ;

Considérant la demande croissante des habitant-e-s d’espaces libérés de toute circulation motorisée et ce sur l’ensemble du territoire parisien – cf. les nombreuses demandes de piétonisation formulées dans le cadre du budget participatif 2015 et le succès de l’opération Paris Respire et de la reconquête des Berges de Seine ;

Considérant également la demande du collectif citoyen qui a soumis ce projet de Journée sans Voiture 2015 à la Mairie de Paris et qui porte ce projet depuis plusieurs mois sur l’ensemble du territoire parisien ;

Considérant que l’interdiction effective de circuler ne concernera qu’un périmètre central, quelques quartiers touristiques et les Bois, le reste du territoire parisien étant limité à 20 km/h ;

Considérant que les arrondissements périphériques comme le 18e sont d’autant plus concernés par les effets néfastes de la pollution atmosphérique sur la santé de chacun comme sur le patrimoine que le territoire se trouve à la croisée d’axes de circulations forts générateurs de flux automobiles (avenue et pénétrantes, périphérique parisien et boulevard des maréchaux) et donc de pollution atmosphérique ;

Considérant que la circulation routière est également la principale source de pollution sonore avec notamment 24 % des habitants de l’agglomération parisienne qui subiraient des nuisances directement liées à la route ;

Considérant la dimension pédagogique d’une Journée sans voiture démontrant que la ville est plus sûre, plus salubre et plus sereine sans circulation motorisée excessive ;

Considérant qu’une Journée sans voiture bénéficie non seulement aux Parisien.ne.s mais à l’ensemble de l’Île-de-France ;

Considérant également la demande du collectif citoyen qui a soumis ce projet de Journée sans Voiture 2015 à la Mairie de Paris et qui porte ce projet depuis plusieurs mois sur l’ensemble du territoire parisien voire du Grand Paris.

Par ce vœu, sur l’initiative du groupe des élu-e-s EELV, le conseil du 18e arrondissement demande à la Maire de Paris et au Préfet de Police pour les prochaines éditions de la journée sans voiture:

– Que la Préfecture de Police et la Maire de Paris travaillent à l’élargissement du périmètre à tout Paris, et en particulier aux arrondissements périphériques, dont les quartiers populaires du 18e les plus exposés à la pollution atmosphérique, afin que cette Journée puisse toucher chacun des Parisiens dans leurs quartiers ;

– Que le dispositif soit accompagné d’un renfort des transports

– Que des discussions soient dès à présent engagées avec les communes franciliennes et notamment limitrophes afin que cette Journée s’applique au-delà de Paris dans le cadre d’une concertation large et volontariste. »

Un commentaire pour “Vœu EELV relatif à l’extension de la Journée sans voiture dès l’édition 2016”

  1. […] Vœu EELV à Mme la Maire et le Préfet de Police relatif à l’extension géographique de la Journ… porté par Douchka Markovic. Voté à […]

Remonter