Vœu relatif au raccordement à la fibre optique des entreprises musicales hébergées par le Marché Indépendant des Labels (MILA)

Le vœu ci-dessous a été déposé lors du conseil d’ardt du 27 nov 2017

Considérant que l’association MILA (Marché Indépendant des Labels) accompagne une trentaine de jeunes entreprises installées en pied d’immeubles du parc social de Paris-Habitat, 2 rue messager et dans les rues adjacentes,

Considérant que depuis 1999, l’association MILA tente en vain de raccorder ses locaux et ceux de ses entreprises adhérentes à la fibre optique,

Considérant que ces entreprises sont sélectionnées pour leur dynamisme et leur capacité d’innovation dans la filière musicale, en pointe sur les médias numériques,

Considérant que l’économie du MILA et de ces adhérents dépend étroitement de leurs conditions de travail et notamment de l’accès à la fibre,

Considérant la gêne que le non-raccordement provoque pour leurs activités économiques respectives,

Considérant que les très nombreux mails, courriers, réunions, échanges téléphoniques, et visites sur place entre les différents acteurs à savoir le MILA, la mairie du 18e, l’Hôtel de Ville, Paris Habitat et les différents opérateurs n’ont pu aboutir à une solution de raccordement,

Sur l’initiative de LOIC LORENZINI et des élu.e.s du groupe EELV, le conseil d’arrondissement du 18e demande à la Maire de Paris et au directeur de Paris Habitat de :

prendre toutes les dispositions nécessaires pour que les locaux commerciaux  occupés par l’association MILA et ses entreprises adhérentes soient raccordés à la fibre optique dans les plus brefs délais.

 

Remonter