solidarité



  1. Question orale relative à l’étude de faisabilité du prolongement de la ligne Montmartrobus jusqu’à la porte Montmartre

    Lors du Conseil d’arrondissement du 15 juin 2015, un vœu, présenté par le groupe écologiste et demandant d’engager auprès du STIF et de la RATP une étude de faisabilité du prolongement de la ligne Montmartrobus jusqu’à la porte Montmartre afin de relier la Butte et les Puces, et ce quartier populaire au bord du périphérique, a été voté à l’unanimité. …

    Lire la suite
  2. Tribune: Nous devons mieux prendre en charge les réfugiés Pte de la Chapelle ! (à paraître dans M18 mars 2017)

    Il y a un an et demi, les élu-e-s écologistes mettaient en garde la Ville de Paris et la Préfecture sur la nécessité d’ouvrir plusieurs lieux pour accueillir les réfugiés, et il y a sept mois, d’une équipe de médiation aux abords du Centre Porte de la Chapelle: elle aurait permis aujourd’hui de réguler l’occupation de l’espace public en organisant sereinement la solidarité des bénévoles. …

    Lire la suite
  3. Question orale relative à la gouvernance du Centre Social de la Maison Bleue, posée par Frédéric Badina

    Le 29 novembre 2014, nous inaugurions en grande pompe le nouveau centre social de la Maison Bleue. Élément structurant de l’animation locale et de la vie sociale sur le quartier de la Porte Montmartre, cet outil est devenu incontournable pour les habitants et les acteurs locaux désireux de bénéficier d’un accompagnement social et d’un lieu d’animation. …

    Lire la suite
  4. Abstention sur la modification du Programme Local de l’Habitat

    Pascal Julien a expliqué l’abstention du vote des élu-es EELV 18e sur la modification du Programme Local de l’Habitat portant sur la question des surloyers. Les écologistes défendent sans ambigüité le mécanisme qui introduit plus d’égalité au sein du parc social par un effort de solidarité de ceux qui disposent de plus de ressources qu’ils n’en ont légalement le droit, pour rester dans leur logement. Nous acceptons le fait que des foyers aux (parfois très) hauts revenus soient dans le parc social à la condition qu’ils participent à la hauteur de leurs moyens à la solidarité. Mais… …

    Lire la suite